FAQ

Les raisons du projet

Qu’est-ce que le Grand Paris des Bus ? Quelle est son utilité ?

Le « Grand Paris des Bus » est le nouveau plan d’amélioration des réseaux de bus sur l’ensemble de la Région Ile-de-France.

Ce plan, qui sera adopté par le STIF d’ici la fin 2016, définira les priorités d’investissement et de développement de l’offre de bus sur une durée de quatre ans (2017-2020).

Le Grand Paris des Bus est une des composantes essentielles de la révolution des transports, qui doit permettre la mobilité de tous les Franciliens et ne plus laisser de côté les habitants de la grande couronne, qui sont obligés de prendre leur véhicule, faute de transports en commun à la hauteur.

Pour cela, les transports en commun doivent être toujours plus attractifs en permettant aux voyageurs de valoriser leur temps de trajet, en multipliant l’offre notamment durant les heures creuses et en développant les lignes là où c’est nécessaire.

Ces investissements contribueront tout à la fois à dynamiser l’attractivité de l’Ile-de-France en facilitant les échanges économiques entre les grands pôles de la Région, à faciliter la vie quotidienne des Franciliens et à préserver l’environnement et la santé des citoyens.

Quels sont les grands objectifs du projet ?

Le Grand Paris des Bus poursuit trois types d’objectifs :

– Des objectifs pour développer l’offre :

Le Grand Paris des bus proposera la création de nouvelles lignes ou des renforcements de lignes entre la grande couronne, la petite couronne et Paris, dans l’optique de constituer un réseau régional équilibré et adapté aux problématiques de déplacements de chaque territoire.

Il définira des principes d’amélioration de la fréquence (développement d’une offre plus forte en heures de pointe, plus homogène aux heures creuses, en soirée et le week-end), ou encore une meilleure coordination pour assurer les correspondances avec le réseau ferré…

– Des objectifs de services aux usagers :

Le Grand Paris des Bus visera à rendre plus lisible le réseau régional pour encourager l’usage du bus, à améliorer l’information aux voyageurs.

Il cherchera à améliorer le confort dans les véhicules, à développer des services innovants.

– Des objectifs d’investissements :

Le Grand Paris des bus favorisera un réseau de bus plus respectueux de l’environnement, à travers la poursuite et l’accélération de la transition énergétique des véhicules.

Il permettra de réaliser des aménagements assurant la régularité des bus et le respect des horaires (voirie, couloirs de bus, pôles d’échange et gares routières…).

Qui sont les porteurs du projet ?

Le Grand Paris des Bus est un plan du STIF, autorité organisatrice des transports en Ile-de-France. Il sera mis en délibération lors du Conseil du STIF du 7 décembre 2016.

Le Conseil du STIF rassemble des représentants de la Région Île-de-France, de la Ville de Paris et des sept autres départements franciliens, des intercommunalités, de la Chambre de Commerce d’industrie Paris – Île-de-France et des partenaires

Ensuite, durant les quatre années de son application, les différents projets seront conduits par le STIF, en étroite collaboration avec les collectivités territoriales et les opérateurs concernés.

Le rôle de chacun :

  • Le STIF finance l’essentiel des renforts et des créations d’offre. Il organise l’exploitation des réseaux de bus à travers la signature de contrats d’exploitation les opérateurs (la RATP en cœur d’agglomération, Transdev, Keolis ou RATP-Dev ainsi que d’autres transports privés de plus petite taille en petite et grande couronne,).
  • Les collectivités territoriales, outre celles directement représentées au sein du Conseil du STIF, participent activement aux projets de développement des transports collectifs en Ile-de-France. C’est le cas des communes (ou des intercommunalités) et des départements, qui suivent la vie du réseau, assurent la gestion de la voirie, des trottoirs et des espaces publics et mettent en œuvre les aménagements nécessaires au développement des bus. Certaines collectivités sont également liées au STIF et un ou des opérateurs par une convention partenariale, et partagent ainsi la réflexion sur le développement de leur territoire avec le STIF.
  • Certaines missions essentielles à la mise en œuvre et au bon fonctionnement du réseau, comme la police de la voirie (respect des couloirs de bus, définition des règles de stationnement, de livraison, etc.) sont exercées par les communes et les départements ; à Paris c’est la Préfecture de police qui remplit ce rôle.

Quels sont les liens entre le Grand Paris des Bus et le nouveau réseau de bus de Paris ?

La restructuration du réseau de bus de Paris sera l’une des premières réalisations concrètes d’envergure du Grand Paris des Bus.

Une concertation spécifiquement dédiée au nouveau réseau parisien est ouverte au grand public de septembre à novembre 2016. Consultez à ce sujet le site www.paris.grand-paris-des-bus.fr.

Quels sont les liens entre le Grand Paris des Bus et d’autres projets régionaux, comme le projet « Bus 2025 » de la RATP ou le Grand Paris Express ?

Le projet « Bus 2025 » est un projet d’entreprise porté par la RATP pour répondre à la volonté du STIF de supprimer les bus diesel du réseau francilien. Avec ce plan, la RATP va poursuivre la transformation en profondeur de ses centres bus et entrer pleinement dans une phase de transition énergétique pour son parc de bus.

Quant au Grand Paris Express, il s’agit du projet de nouvelles lignes de métro automatique (futures lignes 15, 16, 17 et 18 et prolongements des lignes 11 et 14) qui seront progressivement mises en service jusqu’en 2030. Les projets de bus du Grand Paris des Bus tiendront compte de ces nouvelles lignes en favorisant la création de correspondances bus avec les gares du Grand Paris Express.

Le contenu et le financement du Grand Paris des Bus

Comment sont définies les priorités du Grand Paris des Bus ?

Le Grand Paris des Bus a pour objectif un développement de l’offre de bus équilibré dans tous les territoires de l’Ile de-France.

Il propose des principes d’approche globale, qui permettront de cadrer localement les renforts d’offre.

Les priorités de ce programme seront définies en concertation avec les collectivités territoriales partenaires et les associations, notamment lors d’une journée dédiée le 18 octobre, et avec l’ensemble des Franciliens via ce site internet.

Les priorités doivent répondre aux grands enjeux identifiés :

  • Accélérer le développement de l’offre bus en Île-de-France pour tous les franciliens
  • Garantir l’efficacité des développements de l’offre bus
  • Des investissements dans les infrastructures

L’objet de cette consultation est de bien exprimer les besoins, à la fois pour les déplacements locaux (déplacements de proximité) et pour les longues distances, pour permettre aux STIF de répondre à ces besoins par des projets de renfort ou de nouvelles lignes et/ou par des projets d’amélioration du service.

Est-ce que le Grand Paris des bus va augmenter le nombre de ligne de bus ?

Le Grand Paris des bus a vocation à profiter à tous les territoires de la région.

Le nombre de lignes en petite et grande couronne et/ou à Paris augmentera en fonction des besoins identifiés sur les territoires. L’analyse de ces besoins (locaux ou concernant des trajets longue distance) et du nombre de personnes impactées permettra de prioriser les projets permettant d’y répondre.

Ainsi, cette consultation sur le Grand Paris des bus envisage plusieurs possibilités qui sont soumises à vos avis pour déterminer les besoins les plus importants :

  • La création de lignes Express pour des liaisons nouvelles entre agglomérations.
  • La restructuration de réseaux de bus pour améliorer les réseaux (comme actuellement à Paris, Versailles ou Etampes), ou en lien avec de nouvelles infrastructures (création ou prolongement de lignes de tramways, de métros…).
  • Le renforcement des connexions vers les gares, soit par augmentation des fréquences de bus, soit par développement de services nouveaux (covoiturage, auto-partage, vélos électriques, etc.),
  • La mise en place de services de proximité (Transport à la demande) en grande couronne, en complément de l’offre régulière.

Est-ce que le Grand Paris des bus va augmenter la fréquence des lignes ?

La priorisation des objectifs de développement pour les bus est tout l’objet de la consultation en cours.

Le Grand Paris des Bus a vocation à répondre à des besoins très variés. Les fréquences pourraient être augmentées, mais aussi les amplitudes horaires. Les itinéraires peuvent également être modifiés pour mieux s’adapter aux nouveaux besoins.

Le Grand Paris des Bus abordera de nombreux thèmes, comme le développement d’une offre plus forte en heures de pointe, plus homogène aux heures creuses, en soirée et le week-end, lors des petites et grandes vacances scolaires. D’autres thématiques seront également proposées : rééquilibrer le réseau pour mieux desservir tous les territoires franciliens, développer le réseau Noctilien par le renforcement des fréquences, créer de nouvelles lignes en substitution du réseau ferré, créer des lignes en rocade et au sein des agglomérations, mieux coordonner les horaires des bus avec ceux du réseau ferré…

Dans le cadre du Grand Paris des Bus, le développement du réseau Noctilien sera également questionné.

Toutes ces idées sont soumises à la consultation en cours, pour mieux faire apparaître quelles sont les priorités des usagers et des collectivités et y répondre de la façon la plus adaptée possible.

Le Grand Paris des Bus va-t-il permettre de mieux rallier Paris et les grands pôles ?

Le Grand Paris des bus prévoit effectivement de faciliter les trajets entre les agglomérations les plus importantes de la région et les gares SNCF ou RER, en fonction des besoins exprimés sur les territoires et des arbitrages qui suivront.

Que prévoit le Grand Paris des Bus pour les véhicules eux-mêmes ?

Le Grand Paris des Bus comportera un important volet consacré aux bus :

D’une part, pour améliorer leur impact environnemental :

  • Accélération de la transition énergétique avec le remplacement des bus diesel par des bus électriques ou au biogaz.
  • Création ou adaptation des centres bus pour accueillir ces nouveaux véhicules…

D’autre part, pour améliorer le confort dans les véhicules et aux stations :

  • Information aux voyageurs, dans le bus, aux stations, et pour faciliter les correspondances.
  • Services innovants.
  • Respect des règles d’usage du bus.

La consultation

Sur quoi porte la consultation ? À quoi sert-elle ?

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et du STIF, a souhaité que le projet du Grand Paris des Bus soit défini en dialogue avec les territoires, les usagers, les associations et les élus, pour partager les priorités du renforcement le l’offre de bus.

Durant un mois, du 5 octobre au 5 novembre, un dialogue nourri permettra aux équipes du STIF d’affiner le projet du Grand Paris des Bus, pour déployer, dès le début 2017, un plan d’actions d’envergure.

La synthèse de ce mois d’échange sans précédent permettra au STIF d’affiner le projet, actuellement à l’étude, et de hiérarchiser les objectifs poursuivis par le Grand Paris des Bus.

Quelles sont les modalités de consultation mises en place ?

Trois modalités d’écoute sont ouvertes :

  • La consultation comprend un volet permettant de « classer » les priorités, via un grand questionnaire ouvert à tous. Bien plus qu’un simple sondage, il s’agit d’entendre ce qui constitue, pour chaque thème, votre priorité.
  • La consultation comprend également un espace de débat en ligne qui permet à tous les Franciliens, usagers du bus ou non, de s’exprimer sur les besoins d’amélioration des principes de desserte et les besoins d’amélioration des services. Développé sous la plateforme de concertation « J’en parle », ce forum de discussion innovant favorise l’interaction entre les participants.
  • Enfin, un grand séminaire, organisé le 18 octobre, ainsi que des cahiers d’acteurs, permettront de tenir compte des avis des collectivités et des associations.

Qui prend les décisions ?

Le Grand Paris des Bus sera soumis au vote du Conseil du STIF, lors du Conseil du 7 décembre.

Plusieurs types de décisions sont ensuite mises en œuvre par le STIF :

  • Les renforts de lignes existantes,
  • Le développement de lignes nouvelles,
  • Des investissements d’aménagement pour améliorer l’offre (voirie, site propre, terminus, pole d’échanges, véhicules…).

Quand le Grand Paris des Bus sera-t-il mis en place ?

Le vote du Grand Paris des Bus aura lieu le 7 décembre, puis son application est prévue sur quatre ans, de 2017 à 2020.

Quel est le budget du plan ?

Le volume des investissements prévisionnels sera soumis au vote du Conseil du STIF du 7 décembre.

La consultation contribuera à affiner l’enveloppe financière prévisionnelle.

Le STIF financera l’offre de transport et les études sur le réseau, les acquisitions de bus supplémentaires et les services accompagnant les véhicules (l’information, les équipements de sécurité et, le confort dans les bus…).

Dans certains cas, des collectivités (région, département, agglomération…) participent financièrement aux renforcement de l’offre bus, via la signature de conventions partenariales.

Par ailleurs, les collectivités locales réalisent les investissements nécessaires à l’aménagement des espaces publics permettant d’accueillir le renforcement de l’offre : travaux de voirie, arrêts de bus… Le STIF participe au financement de ces aménagements à hauteur de 70% et les collectivités territoriales à hauteur de 30%.

Retour haut de page
Grand Paris des Bus

Grand Paris des Bus